Fabrication d'un pulsoréacteur

Procédure de démarage:

Attention aux retours de flammes, vous devez etre conscients que vous jouez avec le feu! Equipez vous bien et mettez des bouchons d'oreilles. Un extincteur (poudre ABC) à portée de main est obligatoire.

Au gaz: mettre l'allumage en route, allumez le gaz et donnez de coups de souflette dans l'entrée d'air, puis augmentez le débit de gaz jusqu'a obtenir une prise d'autonomie.

à l'essence 95 ou 98: (faites vraiment attention!) mettre en route l'allumage, donnez des coups de souflette voir injectez de l'air en continu puis déclenchez l'injection de carburant et augmentez le débit doucement jusqu'a obtenir la prise d'autonomie.

avec plussieurs essais on connait la quantitée de carburant à mettre pour que ca parte tout de suite, avec le gaz ce qui est bien c'est que l'on ferme le robinet et ca arrete de bruler dans les 2 secondes maxi. avec l'éssence il en est autrement, si il y a accumulation on dois attendre que ca finisse de bruler. mettre un petit réservoir de 1l maxi, et un gros bidon plus loing. l'éxtincteur c'est surtout pour éteindre quelqu'un qui brule, ca coute cher un extincteur. le pulso lui ne craint pas une flamme de 800°...

Toujours faire marcher en extérieur! (je sais le mien fonctionne dedans mais il est petit et au gaz)

Voici donc une nouvelle construction en cours, en parallèle avec d'autres projets.

10/10/2006: mise en ligne d'une page web sur le sujet, les travaux sont déja bien avancés.

Pour un premier modèle je fabrique un pulso à clapets.

Le principe est simple, c'est un système résonnant: l'éxplosion expulse les gaz dehors par la tuyère puis grace à la vitesse et l'inertie des gaz dans la turyère, une dépréssion se produit dans la chambre de combustion obligeant de l'air frais à pousser les clapet pour rentrer dans la chambre et la remplir, (cet air ce sera mélangé avec du carburant grace à un système similaire à celui d'un carburateur) puis une fois la préssion équilibrée les clapets se referment, en même temps un phénomène de retour en arrière des gaz se produit et augmente la préssion dans la chambre de combustion, ses gaz d'échappement n'ayant pas fini de bruler il vons enflamer les gaz frais, et c'est repartit pour un tour!

cette résonnance est extrèmement violente et produit une énorme préssion acoustique.

Le plulso que je construit devrait résonner vers 80Hz.

La chambre de combustion et sa tuyère:

Photos: usinage du support des clapets , support fini

Les clapets:

15/10/2006: Premier test: échec... les clapets sont trop mou, ils se sont tordus au bout de 2 explosions.

20/10/2006 achat de feuilles de tôle dite "ressort" en acier trempé "XC75" (0.75% de carbone), épaisseur 0.15, 0.20 et 0.3mm

24/10/2006: shéma d'un allumage ne nésséssitant aucune connaissance en électronique: shéma, il faud juste une bobine HT (auto, mob...) et quelques petits composants. Attention, cet allumage n'est pas un jouet! si vous y touchez...

6/11/2006: Juste pour le fun, j'ai construit un puslo valveless (sans clapets). éclaté

11/11/2006: Le voici après avoir fonctionné, c'est ce qui l'a fait changer de couleur.

19/11/2006: Un petit délire s'impose:

Je vous laisse vous bidonner... (ca pêtoku)

27/12/2007 nouvelle construction:

Ce pulso est construit avec des cotes bien préscises grace à "pulsejet calculator"

Il doit en théorie donner 27 kg de poussée. voici quelques photos

Il y à 2 grosse boites à clapets, ce type de clapets permet une surface de trous 2 fois plus importante qu'avec des calpets type marguerite. donc on fait une chambre plus compacte. la tuyère fait 114mm de diamètre et la chambre de combustion fait 160mm de diamètre.

Gros plan boite à clapets: photo

27/01/2008 Voici le pulso'scoot. il me reste la caruration à mettre au point car les pulso fonctionnent avec un carburateur très basique, pour varier la poussée on fait varier le débit de carburant avec un robinet de préscision. une electrovane "coupe feu" est indispensable pour couper l'arivée de carburant. frequence de fonctionnement de ce pulso: environ 100HZ

 

Voici la cuve qui servira à réguler le niveau de carburant pour le carburateur du pulso.Lle gicleur du pulso devra se trouver à la même hauteur que le niveau de la cuve, c'est pour cela que j'ai mis une pate avec une fente qui permet de régler la hauteur de cuve par rapport au pulso. Le but est que le pulso ne dégueule pas de carburant quand on met la pompe en route et d'être sur d'avoir toujours le bon niveau. C'est le principe du carburateur à une échelle plus grosse. La sortie du trop plein retournera dans le reservoir de carburant. La patte sera soudée au chassis du scoot. Le reservoir fait 1L, le volume utile sera de 0.4L.

 

 

La suite bientot!